Appel des créateurs culturels – Non à No Billag

Nous, créateurs culturels – musiciens, comédiens, auteurs, traducteurs littéraires, cinéastes, humoristes, speakers, danseurs – amateurs ou professionnels – défendons la diversité culturelle en Suisse.

Nous voulons un paysage culturel varié

L’initiative No Billag veut supprimer la SSR. L’existence de 13 télévisions régionales et de 21 radios locales est également menacée. Ceci ne remet pas seulement en question la libre formation d’opinion, mais aussi la tradition culturelle en Suisse: de la musique folklorique à la techno, de la série policière «Le Croque-mort» au film cinématographique, du thriller au festival d’humour.

Une chose est claire: les chaînes exclusivement financées par la publicité diffusent une part considérablement plus petite de musique suisse que la SSR et d’autres radios privées financées par la redevance. Des programmes consacrés aux genres musique classique, musique folklorique, jazz et rock n’existeraient plus. En outre, la SSR est un partenaire revêtant une importance existentielle pour la production cinématographique et de documentaires en Suisse.

Nous voulons avoir notre mot à dire

La SSR n’est pas parfaite et le service public est un sujet qui mérite davantage de discussions. Nous, créateurs culturels, voulons prendre part à ces discussions. Nous voulons avoir notre mot à dire et être entendus. Pour ce faire, nous avons besoin d’un partenaire de négociation avec un mandat public, ce qu’assument les médias financés par la redevance.

Nous, créateurs culturels suisses, défendons la diversité culturelle en Suisse. Nous ne voulons pas d’un dangereux monopole médiatique.

C’est pourquoi nous votons NON à l’initiative No Billag le 4 mars 2018!